serres-p-brisebois-et-fils-sans-symbole

Romarin

Romarin

Ajouter à ma liste de souhaits
Ajouter à ma liste de souhaits

Dans le potager, il s’entend particulièrement bien avec la sauge, la lavande et le thym. Aime les endroits secs, bien drainés et ensoleillés. Survit très bien l’hiver à l’intérieur; le placer près d’une fenêtre ensoleillée et ne l’arroser et vaporiser qu’occasionnellement. On l’ajoute aux pâtes, aux mets à base de tomate, aux viandes et aux légumes grillés à la provençale. Les fleurs délicates se mangent fraîches et sont délicieuses dans des préparations sucrées: salades de fruits et gelées.

Tiges ligneuses, vert gris. Feuilles vert foncé sur le dessus et blanches en dessous, persistantes, étroites, aiguës et longues de 2 à 3 cm. Le romarin est reconnu pour son parfum piquant. L’arôme prononcé de ses feuilles en fait un choix privilégié dans les préparations culinaires, médicinales et autres.

  • Compagnonnage : Armoise, brocoli, carotte, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, fève, haricot, navet, persil, pois, sauge.
  • Dimension : 60 à 150 cm de haut par 100 cm de large.
  • Entretien : Se cultive bien à l’intérieur durant la période hivernale.
  • Exposition : Soleil
  • Résistance : Maladies
  • Trucs : Son odeur éloigne la mouche de la carotte et du haricot. Les fleurs sont parfumées; les faire sécher et les placer dans le placard. Elles éloignent les mites.
  • Type : Annuelle, mais rustique à -10 °C.
  • Utilisation : Le romarin accompagne bien les grillades, les viandes blanches et les légumes.
Catégorie :

Ce produit vous intéresse?

Retour en haut